Vous vous trouvez ici:
  1. Page d'accueil
  2. Références

Installation de biogaz Vinni


Marko Pikk

Je suis tout simplement fier et heureux que notre installation de biogaz soit enfin raccordée au réseau. C'est la première installation construite par des professionnels en Estonie et nous avons eu une phase de planification très compliquée de plus de 5 ans!

BioConstruct est resté à nos côtés pendant toutes ces années et nous a soutenus quand il le fallait.

Nous méthanisons exclusivement du lisier et du fumier depuis la mise en service à l'automne 2012, précisément 90 000 tonnes par an et oui, l'installation tourne à merveille. Nous sommes très contents. Encore merci pour tout!

Marko Pikk,
Vinni, 11.09.2013

Et nous sommes fiers d'avoir réalisé ce « projet phare » pour les États baltes. Nous avons tout à gagner à rester dans la course. Pour nous, les plus grands défis étaient d'ordre technique. Par exemple, il n'est pas rare que l'hiver estonien atteigne –25°C, si bien que nous avons pu constater des sculptures de glace de plusieurs mètres sur nos digesteurs. Dans ce cas, il s'agit de tirer tous les enseignements qui permettront de perfectionner ensuite les installations pour ce type de climat extrême.

Que dire de plus? Par exemple, que la fermentation de lisier dans les installations de biogaz a fait l'objet de la plus grande attention pour la protection du climat. Une partie non négligeable des émissions de méthane (CH4) de l'élevage provient des dépôts de lisier (env. 10%). En utilisant ce lisier pour produire du courant et de la chaleur dans les unités de méthanisation, ces émissions de CH4 peuvent être abaissées de près de 90%. Et comme nous ne pouvons pas faire que tout le monde devienne végétarien, c'est un bon début selon nous.

Merci à Monsieur Pikk pour l'excellente collaboration et bien entendu, de nous avoir prêté un photographe estonien. Les photos sont superbes!

City: Lääne-Virumaa / Since: 2012 / Power: 1 x 526 kW
1 x 844 kW

L'installation de biogaz est presque exclusivement alimentée en lisier, env. 30% de part de fumier solide.