Vous vous trouvez ici:
  1. Page d'accueil
  2. Entreprises
  3. Actualités

BioConstruct est en charge de la construction d’une unité de méthanisation d’injection à Sheffield, au Royaume-Uni

L’unité d’injection de biogaz de 1.000 Nm³ est déjà en construction

L’entreprise BioConstruct GmbH a signé fin décembre 2015 un contrat portant sur la réalisation d’une unité de méthanisation près de Sheffield au Royaume-Uni. En raison de la baisse du tarif d’achat du biométhane prévue pour avril 2016, le premier fermenteur sera rapidement finalisé et alimenté en substrat pour rendre possible la mise en route de l’installation d’injection dès le mois de mars.

Le client, BayWa r.e. renewable energy, est également une entreprise allemande et a son siège à Munich. «Nous sommes ravis d’avoir été choisis comme fournisseurs de technologie par une entreprise aussi renommée et expérimentée que BayWa r.e pour ce projet ambitieux.» déclare Henrik Borgmeyer, associé-gérant de BioConstruct GmbH.

C’est la sixième réalisation de BioConstruct en Grande-Bretagne, et la première pour  l’injection du biométhane dans le réseau. Au total, l’installation produira 1 000 Nm3 de biogaz brut par heure, dont environ 150 Nm3 sera valorisé sur place grâce à une unité de cogénération. Cette unité de cogénération fournira la chaleur nécessaire pour maintenir le substrat à 70°C lors de la stérilisation et le fermenteur à 40°C.

De plus, les restrictions du réseau imposent que l’électricité produite soit consommée exclusivement par l’unité de méthanisation, et qu’elle ne soit pas introduite dans le réseau public. Pour s’en assurer, un système élaboré de gestion d’énergie est mis en place. Il permettra de respecter la règlementation en vigueur et de ne pas injecter de courant dans le domaine public même en cas de fortes variations de la production d’énergie.

L’équipement de traitement du gaz est livré par DMT, un fournisseur néerlandais de stations de traitement membranaire. L’installation d’injection est fournie par Siemens. Les matières entrantes sont principalement de la fiente de poulet sèche et des déchets végétaux, mais aussi des matières premières telles que la betterave sucrière et l’ensilage de maïs.

Le projet devrait injecter près de 500 m3/h de biométhane purifié dans le réseau de moyenne pression qui se situe à environ 1,3km de la centrale.

La fin de la construction est prévue pour septembre 2016.

À propos de BioConstruct GmbH

Avec plus de 300 projets réalisés et 85 employés, BioConstruct, dont le siège social est situé à Melle en Basse-Saxe, est un des leaders européens dans le domaine des unités de méthanisation clé en main.